Désolé si je pose beaucoup de question (don d'organe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désolé si je pose beaucoup de question (don d'organe)

Message  rosecoeur le Mar 9 Juin - 23:43

[b]Je me demandai si dans la bible quelque part l'on mentionnaient quelque sur le fais de transfusion de sang , greffe d'organes etc!Est-ce bien ou mal? l'appareil pour garder en vie artificiellement:?:
Je cherche mais je ne trouve pas...Selon moi ces bien de tenter de sauver une vie , mais est-ce que vous auriez des paragraphes a m'indiquer dans la bible qui en parlent?


Nancy xxx flower

rosecoeur
Céroféraire

Messages : 10
Date d'inscription : 04/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolé si je pose beaucoup de question (don d'organe)

Message  Lantenac le Mar 9 Juin - 23:54

Ces techniques ne sont pas mentionnés, car la Bible parle de principes et pas directement de détails "pratiques". Parmi ces grands principe il y a la défense de la Vie.

Le don d'organe est donc encouragé par l'Eglise, tant que ce don ne met pas en danger la vie du donneur.

Voici un article à ce sujet :

CITE DU VATICAN, Vendredi 4 février 2005 (ZENIT.org) – L’Eglise encourage le don d'organes, restant sauves les obligations éthiques du respect de la vie humaine et de la dignité de la personne, rappelle le pape Jean-Paul II dans un message à l’Académie pontificale des Sciences.

L’Académie promeut en effet au Vatican, ces 3 et 4 février, la rencontre d’un groupe de travail sur la question des « signes de la mort ».

« Le magistère de l’Eglise, écrit le pape, a suivi dès ses débuts, avec constance et conscience, le développement de la pratique chirurgicale des transplantations d’organes, introduite pour sauver des vies humaines de la mort imminente et de permettre à des malades de poursuivre leur vie pendant de nouvelles années ».

Et tout en encourageant le don « gratuit » d’organes, l’Eglise, souligne le pape, indique les « conditions éthiques pour de tels dons, en mettant en valeur l’obligation de la défense de la vie et de la dignité du donneur et du destinataire », et en indiquant « les devoirs des spécialistes qui interviennent dans cette procédure de substitution ».

Pour le pape, il est en effet nécessaire d’établir avec une certitude morale la mort clinique d’une personne avant de procéder au prélèvement d’organes à transplanter ».

« Le moment de la mort de toute personne consiste, insiste le pape, dans la perte définitive de son unité constitutive corporelle et spirituelle ».

Tout être humain est « unité d’âme et de corps ». Et « face à une telle vérité anthropologique, « la mort de la personne, entendue dans ce sens radical, est un événement qui ne peut être directement identifié par aucune technique scientifique et méthode empirique ».

« Cependant, du point de vue clinique, continuait le pape, la seule manière correcte – et possible – d’affronter le problème, de la certitude de la mort d’un être humain, est celle de tourner notre attention et la recherche vers l’individuation de « signes de mort » adéquats.

« La position de la science , attentive et rigoureuse », doit être écoutée « en première instance », recommande le pape, selon ce qu’enseignait déjà Pie XII. Celui-ci en effet affirmait que « c’est au médecin qu’il revient de donner une définition claire et précise de la « mort » et du « moment de la mort » d’un patient qui expire en état d’inconscience ».

Cependant, « à partir des données établies par la science », « les considérations anthropologiques et la réflexion éthique ont le devoir d’intervenir par une analyse tout aussi rigoureuse, avec une écoute attentive du magistère de l’Eglise ».
avatar
Lantenac
Co-admin

Messages : 52
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 34
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://constantiam.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolé si je pose beaucoup de question (don d'organe)

Message  Benny le Mer 10 Juin - 12:57

Il y a dans la
Bible, au Livre de l'Écclésiastique (ou Siracide), un passage sur la médecine que j'aime bien :

"Au médecin rends les honneurs qui lui sont dus, en considération de ses services, car lui aussi, c'est le Seigneur qui l'a créé. C'est en effet du Très-Haut que vient la guérison, comme un cadeau qu'on reçoit du roi. La science du médecin lui fait porter la tête haute, il fait l'admiration des grands. Le Seigneur fait sortir de terre les simples, l'homme sensé ne les méprise pas. N'est-ce pas une baguette de bois qui rendit l'eau douce, manifestant ainsi sa vertu? C'est lui aussi qui donne aux hommes la science pour qu'ils se glorifient de ses œuvres puissantes. Il en fait usage pour soigner et soulager; le pharmacien en fait des mixtures. Et ainsi ses œuvres n'ont pas de fin et par lui le bien-être se répand sur la terre. Mon fils, quand tu es malade ne te révolte pas, mais prie le Seigneur et il te guérira. Renonce à tes fautes, garde tes mains nettes, de tout péché purifie ton cœur. Offre de l'encens et un mémorial de fleur de farine et fais de riches offrandes selon tes moyens. Puis aie recours au médecin, car le Seigneur l'a créé, lui aussi, ne l'écarte pas, car tu as besoin de lui. Il y a des cas où la santé est entre leurs mains." (Sirac 38, 1-13)

Sinon, j'ai été donneur de sang pendant pas mal de temps (j'ai dû arrêter suite à un don qui ne s'est pas bien passé, où j'ai perdu connaissance, avec des tremblements). Cela ne me posait aucun problème au niveau de ma foi. Au contraire, je me sentais en plein accord avec ce que je crois, car je donnais mon sang pour peut être sauver des vies.
Ma mauvaise expérience est assez exceptionnelle, et j'ai pu donner bien des fois avant cela, sans rencontrer le moindre problème. Et si quelqu'un de vous se pose la question de donner son sang, je l'encourage, cela peut vraiment sauver la vie de quelqu'un !

Je suis conscient que l'on parlait du don d'organe, mais le principe est le même. Nous ne sommes pas témoins de Jéhova !
Very Happy
avatar
Benny
Co-admin

Messages : 85
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 31
Localisation : Genève

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolé si je pose beaucoup de question (don d'organe)

Message  Lantenac le Mer 10 Juin - 13:44

Il est en effet méritoire de donner son sang et ses organes, dans les conditions prescrites par le Magitère authentique. (Au sens que l'on mérite en vue du Ciel)

_________________
Ad majorem Dei gloriam
avatar
Lantenac
Co-admin

Messages : 52
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 34
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://constantiam.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolé si je pose beaucoup de question (don d'organe)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum